28 March 2019

SAINT-ANDREW’S ABBEY

Valyermo, California | U.S.A.

Le Prieuré Saint-Benoît de Chengdu, en Chine, a été canoniquement transféré, en 1955, dans le haut désert de Caroline du Sud, où il prit le nom de Prieuré Saint-André (actuellement Abbaye Saint- André). L’abbaye se situe sur un territoire de 900 hectares, dont la plus grande partie est non exploitée.

Les moines sont engagés dans divers ministères au travers desquels ils partagent aux hommes et femmes vivant dans le monde la spécificité de leur prière monastique. Tout d’abord, l’accueil de retraitants : les hôtes des deux sexes sont les bienvenus pour un temps de retraite à l’hôtellerie, pendant lequel ils peuvent prendre part librement à la vie de prière des moines. Ces retraites peuvent être faites individuellement ou en groupe ; le Centre pour la jeunesse fournit une structure d’accueil pour les groupes importants. Les ressources de la bibliothèque du monastère - une bibliothèque de recherche de 30.000 ouvrages spécialisée dans la patristique et la mystique chrétienne - est accessible, sur demande, aux retraitants qui poursuivent une réelle recherche. L’enseignement constitue un second ministère : des conférences et séminaires sont organisés tout au long de l’année sur des sujets variés, particulièrement durant l’été. Certains moines enseignent également à temps partiel au séminaire. En plus de cela, certains frères assurent une aide dans les paroisses locales ou comme aumôniers.

Une entreprise de céramique, dans laquelle des frères sont quotidiennement actifs, contribue aux revenus de l’Abbaye. Dans cette entreprise, des centaines de plaques différentes en céramique sont fabriquées, toutes dessinées par feu Maur van Doorselaere de Zevenkerken. Les moines exploitent aussi une librairie, considérée par certains comme la meilleure librairie catholique de Caroline du Sud, ainsi qu’un site de vente en ligne d’encre et de cartouches d’encre pour imprimante.

La communauté monastique de Valyermo, bien que réduite, reflète la diversité ethnique de l’Église de Los Angeles. Parmi les moines vivant régulièrement au sein de la communauté on trouve des moines chinois, philippins, mexicains, carribéens, samoans, colombiens et italiens. Cela rend la vie communautaire d’autant plus intéressante!

 

Używamy plików cookies Ta witryna korzysta z plików cookies w celu realizacji usług i zgodnie z Polityką Prywatności i plików Cookies .
Korzystanie z niniejszej witryny internetowej bez zmiany ustawień jest równoznaczne ze zgodą użytkownika na stosowanie plików Cookies. Zrozumiałem i akceptuję.
33 0.15780711174011